Jeu des bougies : de la théorie à la pratique

Jeu des bougies : de la théorie à la pratique

Cela faisait un bon moment que l’envie me tiraillait même si je la redoutais, je voulais essayer. Quand mon compagnon de jeu m’avais demandé ce que j’attendais de sa venue, j’avais été vague sur beaucoup de chose, car je ne savais pas de quoi j’étais capable ni quelles étaient mes limites, mais j’avais su lui dire que le jeu des bougies m’intéressait.

L’annonce d’un doux massage à la bougie

Le voila donc chez moi. Après quelque un moment, je le vois sortir une corde, et trois bougies. La premier faisant penser aux bougies senteur dans un verre donc assez large mais basse, une autre qui est une chauffe plat petite et plus fine, et enfin une dernière, genre bougie classique, longue et fines.
Il me demande de m’allonger sur le ventre me lie les mains, uniquement pour qu’il n’y est pas d’accident, une réaction trop vive de ma part risquerait de provoquer un accident. Et la il commence.

Plusieurs bougies pour des sensations très différentes sur la peau

Il démarre par la bougie senteur, il ne le fait pas d’une hauteur importante, la chaleur est vive sur l’instant mais refroidie très rapidement, la chaleur est agréable, j’apprécie cette sensation, celle-ci est différente selon la zone du dos sur laquelle tombe la cire.
Puis il passe à la bougie chauffe plat. Cette fois-ci la sensation est plus forte et plus longue ce n’est pas aussi agréable que la précédente, mais c’est tout à fait tolérable. Il souffle sur mon dos pour la refroidir plus vite. J’avais la sensation que s’il en mettait la où il y avait déjà de la cire, la chaleur se faisait un peu plus forte et bien plus longue.
Et enfin la dernière bougie, la plus longue. La chaleur est plus vive et plus mordante. La sensation est étrange, ce n’est pas vraiment de la douleur, ça ressemble plus à une démangeaison, à tel point que j’arrive à me détacher les mains pour agripper le canapé et fini par lui demander de s’arrêter.

Les points négatifs de la torture à la cire

Petit point négatif, c’est le temps à passer à retirer la cire et le ménage à faire après….
Remarque, les bougies de couleur tâche les draps blanc, même après un lavage en machine.
La pratique m’effrayait au début car je redoutais la douleur, mais finalement j’en ai tiré beaucoup plus de plaisir que ce que j’’avais pu imaginer.

Laisser un commentaire