Les corsets de grossesse

Les corsets de grossesse

A l’époque victorienne, la grossesse était un sujet tabou. Le port du corset servait souvent à cacher cette grossesse la plus longtemps possible et les femmes visiblement enceintes étaient souvent confinées chez elles jusqu’au terme. Il était communément admis que le port du corset serré pendant le premier trimestre n’était dangereux ni pour la mère ni pour le bébé, le fluide amniotique protégeant le fœtus de l’élévation de la pression intra-abdominale due au laçage.

Corset de grosse réalisé par Jean Paul Gauthier
Le couturier Jean-Paul Gauthier a toutefois créé un modèle très esthétique présenté lors de sa collection 2009.

L’utilité du corset de grossesse

A partir du deuxième trimestre, le corset de grossesse permettait de relâcher la pression sur le ventre tout en le soutenant. Il comportait souvent un double laçage latéral qui, en plus du laçage du dos, permettait l’élargissement nécessaire au confort de la future mère. Le devant comportait quelquefois une large patte ventrière à peine baleinée qui renforçait le soutien du ventre, le dos pouvait avoir un baleinage assez ferme, car il servait de point d’appui de soutien.

Le corset de grossesse devait être assez emboîtant, assez haut devant (sans gêner sous les seins) car le ventre se développant gagne de la hauteur et le corset risquait d’être trop court à la fin de la grossesse.

L’impact du corset sur la poitrine

Les seins ne subissaient aucune compression et étaient simplement soutenus. Avec un corset de ce genre, il n’y avait à redouter aucune compression de la taille ni des seins.

Cette technique permettait aux femmes et aux jeunes filles pratiquant un laçage intensif de ne pas perdre trop longtemps les bénéfices de leur entraînement. Cela leur permettait aussi de vivre plus facilement leur grossesse, car leur corps étant habitué de longue date au port quotidien d’un corset aurait eu du mal à s’en passer.

Il n’était pas rare, paraît-il, d’accoucher en portant encore un corset de grossesse.

Est-ce que le corset de grossesse est toujours utilisé actuellement ?

Si le port d’un corset de grossesse est encore actuellement conseillé sous sa forme moderne, les médecins pensent désormais qu’il est préférable d’éviter tout laçage serré, ou tightlacing, avec un corset traditionnel, cela pouvant s’avérer inconfortable et dangereux pour la mère et pour le fœtus.

Pour l’anecdote, Lord Byron attribuait sa malformation de naissance (un pied bot) au fait que sa mère portait un corset durant sa grossesse.

Les corsets de grossesse actuels n’ont qu’un but purement pratique et sont destinés à de fins thérapeutiques uniquement. Ils ressemblent plus à des ceintures ou à des gaines qu’à de vrais corsets.

Seriez-vous prêtes à porter un véritable corset de grossesse à la place d’une de ces inesthétiques ceintures abdominales lors d’une éventuelle grossesse ?

Que pensez vous de l’obligation qui a été faites aux corsetiers d’adapter leurs produits face à la pression sociale et aux convenances de l’époque ?

Pensez-vous que grossesse et fétichisme et, plus encore, grossesse et BDSM soient compatibles ?

Laisser un commentaire