Le Shibari autorise t-il l’originalité ?

Le Shibari autorise t-il l’originalité ?

Si on se ballade sur le net pour regarder les sites des “grands maitres” à la recherche de ce qui se fait de mieux, l’expérience est décevante, on espère de la complexité, de l’originalité et finalement on se rappelle l’origine martiale de la pratique : l’excentricité est un mot banni !

Qu’est ce que le Shibari ?

Le shibari, ce sont quelques figures imposées (shinju pour le torse, sakuranbo pour le bassin, armbinder les bras attachés dans le dos, karada l’espèce de colonne vertébrale pour d’autres cordes) quelques variantes associées, et parfois quelques brebis galeuses qui tentent un nœud plus complexe ou plus esthétique ici et là, pour preuve les détracteurs de Two Knotty Boys qui parlent de gentils boyscouts ou de tricoteuses. Ca laisse perplexe…

Sur le fil de l’art et de l’élégance

Le shibari, c’est la maîtrise des cordes, c’est maîtriser la tension des cordes, savoir les nouer avec élégance, c’est une chorégraphie, c’est effleurer soigneusement son partenaire, c’est le respect des points du shiatsu pour emmener son partenaire à l’extase… Là, j’avoue que ça me laisse plus que perplexe, je souris doucement. La chorégraphie, je saisis bien pour avoir vu quelques vidéos de Steve Osada mais le shiatsu ce sont les points vitaux, la base de l’acupuncture et de la réflexologie, et en se penchant sur le shiatsu on ne trouve nulle trace de points menant à l’orgasme, tout au mieux des références aux testicules ou aux ovaires mais le shiatsu c’est de la médecine donc une référence au rôle hormonal, rien de sexuel. Le shibari est martial : il ne faut pas chercher à comprendre !

Le Kybari, novateur et fashion

Pour la dose de fraîcheur, il y a kybari, la vision très esthétique voire très fashion du shibari de Fred Kyrel. En tant que photographe, il avait déjà collaboré avec Philippe Boxis, en particulier sur son dvd : Leçon de cordes.

L’esthétisme est évident, les cordées sont colorées, les modèles magnifiques, le photographe talentueux, sauf qu’on parle de “vêtements de cordes” et plus de shibari, les fétichistes apprécient mais pas sûr qu’il soit invité à la boundcon…

Laisser un commentaire