Bondage : le niveau de rétention

Bondage : le niveau de rétention

Comme indiqué dans l’espace d’approche du bondage, il existe plusieurs niveau de rétention au sein des différentes techniques de bondage. Nous allons étudier ensemble les 5 différents niveaux principaux.

La rétention virtuelle

Lorsque l’on travaille la technique de rétention virtuelle ne sont pas utilisées cordes et liens. Les soumis sont simplement positionner dans différentes positions qu’ils doivent conserver impérativement hors de toute attache physique.

Attention : Ce niveau de rétention à beau être qualifié de « virtuel », celui-ci n’est pour autant pas moins effectif sur un vrai soumis.

La rétention symbolique

Ici, lorsqu’on pratique la rétention symbolique les liens sont utilisés de façon plus symbolique que matérielle. Ce niveau de rétention est généralement rencontré lors de shooting photos ou de toute reproduction artistique du bondage. Rarement lors de la pratique du fétichisme ou du shibari.

La rétention relative

Dans le cadre de la rétention relative, les liens sont appliqués réellement sur le soumis, en revanche l’objectif n’est pas d’empêcher réellement ses moindres mouvements. Il s’agit souvent d’une rétention destinée à mettre le corps ou une partie du corps du soumis en valeur.

La rétention effective

Pour tout ce qui est rétention effective, les mouvement du (de la) soumis(e) sont réellement restreints au maximum. Voir totalement interdits par le dominant. Cependant, la pose du soumis reste pour sa part relativement confortable et serreine.

La rétention absolue

Comme le sous entend le nom absolu, les liens et cordages sont appliqués de façon à interdire tout mouvement du soumis, et ainsi l’obliger à se conformer aux désirs de mouvements de sa dominatrice. La rétention absolue se fixe sur des poses strictes.

Laisser un commentaire